RunHandiTour 2020

Ce nouveau défi du RHT 2020, garde les mêmes valeurs qu’en 2018

            Le but étant de montrer que ce n’est pas, parce que nous sommes devenus handicapés, que nous ne sommes pas « handicapables ».

  • Nous souhaitons réussir le pari fou :
    • de sensibiliser les gens sur le handicap ;
    • de faire participer 4 ou 5 personnes à mobilité réduites sur une étape, avec le concours des associations et des CCAS de la ville de départ ;
    • de sensibiliser et d’informer les gens (associations, élèves, public…) sur la sclérose en plaques, pour cela trois temps forts sont programmés : St Benoit, St Denis, St Paul ;
    • de faire 220 Km en fauteuil roulant, cela reste pour nous un défi, mais pas une compétition. Le but étant d’arriver au bout de cette boucle après quinze jours d’épreuve.
      Nous aimerions qu’avec la solidarité et le soutien de la population, ce soit la cause du handicap et de ses pathologies qui sortent grandis.
  • Nous aimerions briser la solitude et l’isolement que rencontrent souvent les personnes en situation de handicap.
  • Nous aimerions réussir à modifier le regard des gens, souvent entre condescendance et pitié.
  • Nous aimerions que ça se passe dans la joie et la gaité, dans un esprit festif. Que les gens qui nous accompagnent sur le bord des routes le fassent en chantant, en dansant.

Nous avons envie de vous proposer notre Grand Raid

dans une ambiance Sakifo.

Sensibiliser les gens sur le handicap

            Lorsqu’un membre de votre famille, un ami, un proche ou une personne de votre entourage souffre d’un handicap, parce que vous êtes concerné, vous connaissez les conséquences d’un handicap sur le quotidien, mais ce n’est pas le cas de tout le monde.

            Nous voulons, lors de ce RunHandiTour, montrer le quotidien d’une personne en situation de handicap, et prouver que l’entraide, le bénévolat dans des associations, le partage de temps communs pour des discussions sont autant de moments forts.

Faire participer 4 ou 5 personnes à mobilité réduites sur une étape

            Un dossier spécial CCAS, est réalisé pour nous aider et les aider dans l’organisation de ces étapes. La réalisation des deux précédentes manifestations montre que les personnes en situation de handicap et les associations sont prêtes à participer. Le RunHandiTour est le support idéal à cette collaboration entre personnes poursuivant le même objectif.

            3 à 5 PMR, avec 2 accompagnateurs chacun, sur une étape qui en moyenne n’excède  pas 15 Km serait tout à fait envisageable.

Informer sur la sclérose en plaques

            Olivier Beaudet, réalisateur, souhaite réaliser un long métrage sur la sclérose en plaque, le RunHandiTour en serait le fil rouge. Une histoire avec un début et une fin, des personnages principaux atteints de la sclérose en plaque, des témoins, des accompagnants qui raconteront leur vie, leur handicap, leurs ressentis. Des séquences avec des praticiens médecins et neurologues seront tournées en dehors du tour. Lors des 3 villages « découverte du handicap » des réactions seront recueillies  auprès du public.

            La Journée mondiale aura lieu le 30 mai .Le documentaire serait présenté à la Réunion le 29 mai sur les chaines de télévision.

            3 villages « découverte du handicap » lors des 3 temps forts (St Benoit,
St Denis, St Paul) serviront à montrer les difficultés du quotidien des PMR. Des matériels et produits seront présentés par des professionnels paramédicaux. Des mutuelles, des  associations ayant trait avec la santé, la nutrition, le sport, (Autisme Réunion, Diabète Nutrition 974, Sports Adaptés, Handy Sport) seront invitées à participer.